Semaine 44 : de Lytton à Clearwater


Maxou se prend pour le roi du monde dans l'immensité qui nous entoure

Petit-déjeuner calme au soleil

Lundi, c'est mon anniversaire ! Je me réveille à 8h, Papa est déjà devant le petit-déjeuner. Nous avons décidé de faire un jour repos dans ce "camping" que nous trouvons super ! Il est très calme et un peu éloigné de l'autoroute ce qui nous permet de nous sentir vraiment dans la nature. En fait, ce n'est pas vraiment un camping mais plutôt un parc provincial où nous avons possibilité de planter nos tentes mais sans les facilités d'un camping classique. Toute la matinée est consacrée au travail pour tout le monde ! Papa se pose pour écrire et pour méditer et Maman aide Maxime pour des verbes. Ensuite je me mets au travail mais cette fois, de cuisine !

Papa qui médite

Je prépare une salade avec l'aide de Maman pour les oignons et Maëlle pour la semoule.

Ma boîte d'oeufs, mon chocolat, ma cartes et mes bougies

Nous passons à table et Maman me ramène une boîte d'œuf avec 13 bougies dessus, disons que j'ai eu le plus bizarre des cinq anniversaires ! Il y a trop de vent donc je fais semblant de souffler les bougies et Maxou me donne un cadeau. Dedans se trouvent un lapin en chocolat et une carte ! Au dos de la carte est écrit: "One World, One People" et " We are all the leaves of one tree, and the drops of one ocean".

En plein dans le trail

Ensuite je pars faire une sieste avec Papa et Maman et quand je me réveille nous partons faire un trail qui part du camping. Nous nous baladons une petite heure avec l'espoir de voir un ours au loin mais sans succès, nous rentrons sans en avoir vu. Nous préparons le dîner, encore des pâtes mais cette fois pas des spaghettis mais des coquillettes ! C'est un petit détail mais qui nous fait plaisir. Nous avons bien mangé, il est temps de se coucher et tôt car demain lever à 5h30!


Mardi, une énorme étape nous attend. Nous nous réveillons à 5h30 pour partir le plus tôt possible. A 7h15 nous sommes partis et nous débutons une étape de 80km pour nous rendre à Cache Creek.

La belle vue !

Nous faisons les 30 premiers km easy malgré les petites montées et à 42,18km nous nous arrêtons pour faire le fameux selfie des 9000km ! Nous prenons notre pause déjeuner pas très loin après dans une sorte de grand bas côté pour faire une pause. Nous mangeons par terre, ce n’est pas très beau mais nous avions tous très faim. Nous continuons plein d’énergie, 15km plus loin nous nous arrêtons une nouvelle fois dans un « Gift shop » assez sympa, les gens sont super accueillants et ils ont un chien et un chat. Nous restons 10min puis nous repartons pour arriver 1h après dans la ville.

Une petite pause muffin

Cache Creek est une petite ville où nous n’avons pas trop de mal à trouver une mini supérette pour acheter de quoi manger. Nous filons au camping, nous plantons nos tentes et prenons nos douches.

Le restaurant avec le jukebox derrière

Maxime travaille un peu puis nous partons au restaurant. Nous commandons des burgers (après 80km et 800m de dénivelé positifs, on peut se le permettre !!), puis après s’être bien calés nous rentrons au camping. Quand nous arrivons 4-5 personnes fixent un arbre, nous regardons et un bébé hibou est en train de tomber ! Deux personnes tiennent une couverture en dessous de l’arbre mais il tombe à côté, il n’est pas blessé mais il n’est plus dans son nid. Nous partons nous coucher et nous laissons les autres gérer, nous nous disons que rester lui ferait encore plus peur et ne servirait à rien. Je passe toute la nuit à entendre les hiboux se parler et les corbeaux crier.



Mercredi, c'est encore un jour de repos... Nous prenons notre temps au réveil (7h30) et nous restons le plus longtemps possible dans nos duvets car il fait très froid. Avant de sortir j'enfile 3 couches chaudes et je me mets à préparer le petit dej avec l'aide de Papa qui fait chauffer l'eau. Nous nous mettons ensuite au travail Maëlle et moi à coté pendant que Maman et Maxime sont sur une table un peu plus loin. Vers 12h nous partons dans une ferme/restaurant. J'avais décidé de faire un brunch pour mon anniversaire mais ce restaurant était bien noté et il avait l'air simple et bon !

Dans le restaurant/ferme

Quand nous arrivons, nous adorons l'ambiance, c'est très calme. Les plats sont juste délicieux et on se régale ! Disons que c'était un grand  plaisir ! Nous rentrons chacun de notre côté. Papa, Max et moi sur un petit chemin et Maëlle et Maman sur l'autoroute. Elles arrivent premières mais nous avons emprunté un chemin plus long et plus fort en dénivelé et malgré ça, nous sommes arrivés une seule petite minute après elles.



Les deux dames avec Maman

Nous chillons le reste de l’après-midi puis des dames à coté de nous, arrivent en camping-car. Elles invitent les parents à boire un verre, et offrent aux enfants un petit paquet de bonbons et 3 cookies. Je prépare la salade pendant que Papa et Maman discutent avec les dames une bonne partie de la soirée. Ensuite je vais prendre ma douche avec Maëlle et nous revenons diner. Nous nous couchons pour attaquer l’étape qui nous attend demain.



Jeudi, nous restons dormir, nous n’avons que 40km et nous avons prévenu nos hôtes "warmshowers" que nous n’arriverons qu’à 16h. Papa se lève le premier et prépare le petit dej puis après le démontage du camp, la vaisselle et le rangement place au gainage !!! Nous sommes au 27ème jours sur 30 du défi gainage, cela devient un peu compliqué ! Nous partons vers 10h30 après une longue discussion sur notre retour. Nous roulons à peine 10km qu’une voiture s’arrête pour nous prendre en photo et nous donner quelques petits conseils pour la suite du chemin. Nous avançons 10km de plus pour prendre notre photo fétiche (photo de dos sur nos vélos), nous demandons à la voiture qui est garée à côté de nous mais manque de chance, c’est un retraité: Il ne sait pas vraiment comment se servir des téléphones donc nous lui expliquons, bon, la photo n’est pas géniale mais on ne lui dit pas par politesse.

La photo que maman a prise

Maman finit quand même par prendre une photo de nous 4. 3km une aire de repos est annoncée, nous nous y arrêtons pour pique-niquer, c’est très calme et tout près de la rivière.








Ma pyramide qui a tenu (celle de maxime est tombé)

Quand nous avons fini de manger Maxime et moi allons à la rivière pour faire une bataille de pyramides en galets, il gagne d’un caillou. Une dame vient nous voir et nous dit que ce que nous faisons est génial, elle va même laisser Maxime conduire sa petite voiture qui lui permet d’avancer dans le parc. Il est super content !! Nous repartons avec beaucoup de montée pour ressortir. Pendant toute l’étape, nous avons le vent dans la tête, et ce n’est peut être pas important pour vous mais pour nous qui sommes sur nos vélos, c’est très dur. Nous roulons les 20 derniers km avant d’arriver au warmshower.

Detty et Jerry

C’est un couple de retraités, ils sont super accueillants et nous servent comme des rois. Nous avons tous droits à un vrai lit et à un dîner digne de ce nom. Entrée, plat, dessert, tout est délicieux et je ne vous parle même pas de son pain fait maison !! Après ça, ils nous apprennent un jeu qui s’appelle le « golf ». C’est un jeu de cartes. Nous faisons 3 parties, c’est assez sympa. Nous partons nous coucher le ventre plein et le sourire aux lèvres.



Vendredi, réveil vers 7h, nous montons pour prendre le petit déjeuner, et là... Ils nous ont tout préparé! Des oeufs avec du jambon, des pomme de terres super bien cuisinées, des saucisses et des toasts beurrés. C’est encore un délice, c’est 3 fois mieux qu’un hôtel de luxe ! Ça y est, nous sommes prêts à partir pour une étape de 55km pour rejoindre Kamloops, où un nouveau warmshower nous attend mais cette fois, c’est une famille !

Beaucoup de dénivelé est prévu mais depuis que nous sommes au Canada, nous sommes habitués, donc cela ne devrait pas poser de problème. Comme nous le pensions, nous ne faisons que monter, nous atteignons même les 700m d'altitude mais arrivés à l’endroit du pique-nique, où pleins d’énormes camions vérifient leurs pneus, nous découvrons que nous allons beaucoup redescendre. Nous sommes assez dégoûtés puisque nous allons devoir revenir à seulement 350m d'altitude. Nous arrivons 10km après chez les Warmshower. Anna, la maman nous accueille super bien, elle nous montre où nous pouvons planter les tentes et où nous pouvons prendre une douche. Ensuite, Laith, le papa, arrive et nous sommes très surpris parce qu’il parle français sans accent ! Nous lui demandons comment cela est possible, il nous répond que ça fait très très longtemps qu’il prend des cours de français, mais ça faisait 20 ans qu’il ne l’avait pas exercer en parlant avec des personnes. Nous montons le camp, et nous les rejoignons dans la maison. Leur petite fille, Muna, qui a 3 ans, joue un peu avec nous. Ils nous servent un apéro, et des pâtes bolognaises : ah, elles nous avait manqué ces pâtes !! Nous discutons avec eux toute la soirée, c’est super agréable, et nous partons nous coucher dans nos duvets bien chauds car il a plu toute la soirée.


Samedi, nous démontons le camp vers 7h20 et Anna nous a préparé des flocons d’avoine cuits. Nous prenons le petit-déjeuner tous ensemble puis nous nous préparons pour y aller. La veille nous leur avions proposé si ils voulaient venir faire un jour de chemin avec nous, c’est oui !

Tous prêts à partir pour notre étape !

Ils viennent faire les 10 premiers kilomètres avec nous et nous les quittons sur une aire d’autoroute. Nous continuons notre route et au bout de 40km, nous voyons un gars à vélo qui a crevé son pneu. Il nous explique qu’il marche avec son pneu crevé depuis 2 jours et qu’il doit aller à Kamloops pour rentrer chez lui. Il s’appelle Jeff. Nous le dépannons en lui offrant notre dernière chambre à air, nous lui gonflons, puis nous réparons sa chaîne, lui donnons une banane et quand il est reparti, nous prenons pleins de vitamines pour les 10 prochains kilomètres. 45min plus tard, vers 13h30, nous arrivons dans une picnic area. Nous mangeons assez vite et nous repartons. Nous roulons nos 15 derniers kilomètres sous une petite pluie et nous arrivons dans un campground-motel. C’est une Thaï qui gère le motel et elle nous accueille super bien.

Notre camp au campground/motel

Nous montons le camp avant qu’il ne se remette à pleuvoir et Maxime part jouer avec un petit garçon asiatique. Deux autres femmes dont une qui est la maman du petit garçon viennent discuter avec Maman à l’abri sur leur terrasse. Nous préparons ensuite le diner (pâtes pesto), nous faisons la vaisselle avant de nous coucher.


Dimanche, nous nous réveillons sous la pluie, nous ne voulons pas sortir de nos duvets. Nous petit-déjeunons et nous démontons le camp trempé.

Nous repartons pour une étape de 65km en direction de Clearwater, là-bas, nous pourrons profiter d’un jour de repos. Mais avant ça, c’est l’heure des courses ! C’est une étape assez facile sans trop de montée. Nous pique-niquons après 35km et nous repartons pour 30km. Nous arrivons enfin au camping, l’étape était longue mais ça y est nous allons enfin avoir le droit à notre repos. Nous réservons deux nuits et nous partons prendre nos douches. Ensuite je rédige mon article pendant que Maëlle et Maxime disputent une partie de baby-foot ! Papa et Maëlle préparent le repas et nous rentrons dans nos tentes.




Merci de suivre nos aventures,


À bientôt,


Célia❤️

135 vues4 commentaires