ORGANISATION

Partir un an comme cela nécessite bien sur un peu de préparation et d'organisation. Mais finalement, en prenant les étapes une par une, et sans se mettre une pression de fou, ça se fait bien et plutôt rapidement. Voici ici les quelques sujets importants, en dehors des équipements, que nous avons du traiter.

Nos activités professionelles

C'est le premier sujet que nous avons traité une fois la décision prise. Parce qu'il nous a paru déterminant pour se lancer et ne plus faire machine arrière, mais également parce que la bonne gestion de ce sujet est primordiale pour s'assurer des conditions matérielles sécurisées avant, pendant et après le voyage.

 

Gilles a prévenu son employeur de son projet, avant de le formaliser le plus en amont possible (en l'occurence 9 mois avant le départ) en sollicitant un congé sabbatique. Ce congé prenant effet 15 jours avant le départ, un maximum de préparatifs de son ressort devaient être  gérés le soir, la nuit et le week-end. Cela nous paraissait important d'être le plus transparent possible par respect pour l'entreprise, mais également pour éviter toute discussion quant à la date de départ (l'employeur ayant la possibilité de décaler la date de congé de 3 mois). Retour prévu en même temps que la rentrée scolaire 2019, en septembre.

Lénaïck ne pouvait pas prendre un congé sabbatique par manque d'ancienneté dans son entreprise. Elle a donc quitté son entreprise d'un commun accord en pouvant bénéficier au retour de ses droits restants au chômage. Cette rupture s'est faite 3 mois avant notre départ après avoir été préparée avec l'entreprise de façon à perturber le moins possible son fonctionnement et lui permettre de s'organiser en amont.

Bien sûr, notre choix est fait en pleine conscience du fait que dans le cas de Gilles, son poste pourrait ne plus être disponible à son retour et dans celui de Léna, qu'il faudra repartir en quête d'un nouveau job.

Mais nous croyons à l'apport de notre aventure pour nous adapter aux situations auxquelles nous serons confrontés au retour.

L'avenir nous dira si nous avions raison!

L'école des enfants

Nous avons rapidement rencontré la direction de l'école des enfants qui a accueilli notre projet avec un réel enthousiasme et rapidement une organisation s'est dessinée qui nous permettait de ne pas passer par un organisme éducatif tiers tel que le CNED.

Nous assurerons l'éducation des enfants à l'aide de cours numérisés, de livres comprenant des leçons et des exercices adapatés au programme de chacun, tout en maintenant un contact avec le corps enseignant via la plateforme digitale de l'école.

Les temps d'études seront pris sur nos jours de repos physiques et l'après-midi lors des étapes courtes.

L'année de notre voyage, Maxou suivra les cours de CE2, Célia de 4è et Maëlle de 2nde.

Si ce sont des classes importantes, ce ne sont pas celles dans lesquelles les nouvelles notions sont le plus nombreuses, et nous espérons que cela nous facilitera la tâche pour mener à bien nos nouvelles missions d'enseignant.

Maëlle aura à réfléchir à son orientation à son retour, et le temps que nous aurons pour échanger, qu'elle aura pour y songer, sera certainement une garantie d'un choix pertinent pour elle.

La Santé

La Maison

Nous avons également suivi une formation PSC1 (Premiers secours) afin d'avoir les bons réflexes en cas de pépin. Ci-dessous Célia et Maëlle qui s'entraîne au défibrillateur et au massage cardiaque...

Autre sujet à anticiper, les vaccins et autres rendez-vous médicaux.

 

Dans notre cas nous avons été vaccinés pour l'hépatite A, hépatite B, l'encéphalite Japonaise, la Rage et la Typhoïde. Soit 5 RDV au centre de vaccination et une dizaine de piqûres.

Chacun a également fait ses rendez-vous de contrôle avant de partir : ophtalmo, dentiste, pédiatre, podologue, osthéo...

Nous sommes propriétaires d'une maison à Nantes.

Dès lors, plusieurs choix étaient possibles quant à la gestion de notre maison durant notre absence :

  • La fermer pendant 1 an

  • La louer en longue durée

  • La louer meublée

  • La louer en courte durée (type AirBNB)

La première possibilité ne nous permettait pas de générer de revenus et aurait impacté notre budget de façon trop importante.

La seconde aurait obligé à vider la maison, trouver un lieu de stockage des meubles et nous aurait engagé pour trop longtemps.

La troisième nous oblige à un bail d'un an minimum, avec un risque d'avoir un locataire qui s'en va au bout de 2 mois et une maison sans locataire le reste de l'année.

Nous avons donc choisi la dernière option, en passant par une agence spécialisée dans la gestion de bien en courte durée. L'agence Cocoonr de Nantes publie l'annonce de mise en location sur différents supports web fréquentés, gère le pricing, accueille les locataires, fait l'état des lieux de sortie, gère les imprévus, assure le ménage et la mise à disposition du linge de maison contre une rémunération calculée en proportion des recettes effectives de la location.

L'objectif pour nous est que notre maison vive, et que les locations successives nous permettent de rembourser notre crédit en cours sans impact budgétaire.

Il est à noter qu'afin de mettre en place cette solution, nous avons basculé notre habitation comme résidence secondaire le temps de notre absence, de façon à ne pas être limité sur le temps de location annuel.

La gestion du courrier : un transfert chez nos parents pendant un an.

La gestion de nos contrats Eau, Energie, Internet : pas de changement nous sommes les propriétaires.

Les Billets d'avion

Sujet plutôt casse-tête pour le coup!

Difficile de trouver des agences prêtes à ne vendre que du billet d'avion dans un mode différent des fameux billets tour du monde qui pour le coup ne sont pas adaptés à notre périple (vélos, pays de départ différent de celui d'arrivée...).

Nous avons (après avoir challengé 2 agences reconnues pour leur compétences en gestion de voyages autour du monde et avoir bien compris qu'il fallait s'engager financièrement pour avoir les informations importantes comme le surcoût des vélos, les assurances annulation...), finalement décidé de gérer en direct avec différentes compagnies l'achat des billets d'avion, vol par vol après avoir étudié de près les conditions "bagage" des compagnies.

Restera à organiser justement le conditionnement des vélos et de nos sacoches pour chaque vol...probablement une vraie partie de plaisir!

Banque et Assurance

Nous avons conservé nos 2 banques, une banque 100% en ligne et une banque plus classique.

Nous avons 2 cartes bancaires différentes : une VISA et une Mastercard pour assurer le coup. L'une des 2 est une carte "World Elite", qui permet de retirer et de payer à l'étranger sans aucun frais moyennant un coût annuel plus élevé qu'une carte standard.

Ces 2 cartes et leurs contrats associés nous procurent une assurance et une assistance, qu'il est nécessaire de compléter par une assurance spécialisée compte tenu de la longue durée de notre périple.

Communications

Nous avons conservé nos téléphones en minimisant les forfaits des opérateurs français. Un des téléphones est "Dual-SIM" et nous permettra d'y insérer une carte pré-payée dans chaque pays non couvert par notre opérateur (donc hors Europe) tout en conservant la possibilité de recevoir des SMS et d'écouter nos messageries.

Nous communiquerons essentiellement via le WIFI avec nos amis et nos proches au travers d'applications comme Whatsapp ou Skype.

Le téléphone professionnel de Gilles sera rendu à l'entreprise pour la durée du voyage.

Visas

La gestion des visas est plutôt simple dans les pays que nous projetons de traverser. Elle se fera au fil de l'eau lorsque les dates d'entrée dans chaque pays s'affinera.

Journée type en voyage

Voici comment nous imaginons une journée dite "active" type en voyage :

  • Réveil tôt, avant 7h

  • Petit déjeuner

  • Pliage du camp

  • Echauffement, assouplissements, exercices musculaires

  • Rouler

  • Chercher de quoi se nourrir au passage

  • Déjeuner

  • Rouler

  • Chercher où dormir

  • Installer le camp

  • Etudier (si le timing le permet)

  • Dîner

  • Jouer / Profiter

  • Méditer

  • Dormir

Nous imaginons faire des cycles de 3 jours actifs +1 jour de repos qui auront pour but de nous laisser le temps de rencontrer, étudier, visiter et préparer.